Revue de Presse : Opus CoeurFestival Off d’Avignon 2013

Extraits de presse

France 3 – Culturebox

« L’atout coeur du festival d’Avignon ». Une pièce bouleversante, d’une sobriété exemplaire, qui laisse filtrer une intense émotion. (…) Un grand moment de théâtre (...) Jean-Claude bouillon et Nathalie Newman, deux acteurs d’une touchante sincérité, offrent à ces personnages troubles en quête d’amour une grande profondeur, laissant éclater sur scène toute la puissance de leur humanité. A la fois simple et éminemment complexe, « Opus Coeur » est une histoire intemporelle, véritable hymne à la vie et modèle de compassion qui restera gravée pour longtemps dans votre palpitant.

Première

« Coup de cœur Avignon Off » Par petites touches, en forme de perles, Horovitz dissèque les sentiments humains sans aucune démonstration ni manichéisme. Nathalie Newman incarne Kathleen de manière sidérante, elle fait véritablement vibrer son personnage comme un violoncelle, strié d’amertume et de douleurs, cassé par la vie. Face à elle, Jean-Claude Bouillon est ce monstre d’égocentrisme, attachant et malheureux, spectateur attendri de la disparition d’un monde qu’il s’est efforcé d’atteindre. Mozart et Bach sont les compagnons de ce très beau voyage mis en scène par Caroline Darnay avec beaucoup de grâce et d’émotion et dont l’histoire nous bouleverse.

Le Journal du Dimanche

Nathalie Newman, l’écorchée, et Jean-Claude Bouillon, le bougon, vont se découvrir d’autres points communs que la rancœur et interpréter une belle partition sentimentale (...). Quand les applaudissements cessent, bon nombre de lunettes de soleil sont vite remises pour dissimuler quelque larme. Les deux comédiens ont visé juste, le coeur.

Les Trois Coups

Un drame plein d’humanité et de tendresse que la performance inouïe des comédiens rend particulièrement émouvant. (…) Ils parviennent avec délicatesse à déployer toute la gamme des émotions, à faire jaillir l’ironie, le tragique, le trivial ou le pathétique du texte d’Horovitz. (…) Chapeau très très bas aux acteurs capables de nous percer le coeur avec tant de naturel.

Froggy’s Delight

Voilà une pièce dont le titre ne ment pas : on y parle de musique et on y parle au coeur. (…) La mise en scène limpide de Caroline Darnay s’attache à rendre fort le cheminement de l’un vers l’autre (...). Dans « Opus Coeur », le rire et l’émotion font bon ménage (…). Horovitz sait raconter des histoires, celle que l’on suit ici est simple et belle. On est vraiment au théâtre, heureux d’avoir croisé ces deux êtres que l’on pourrait être. Et puis il y a Bach et Schubert et toute la musique que cet « Opus Coeur » fait vibrer avec bonheur.

Théâtre Passion

Jean-Claude Bouillon a l’humour et la séduction qu’il faut pour ce rôle dans lequel il se glisse parfaitement, Nathalie Newman joue intensément le rôle de cette jeune femme perdue. (…) Une belle pièce qui parle de tolérance et d’espoir avec humour et tendresse.

Reg’Arts

C’est à la fois drôle et poignant, avec un Jean Claude Bouillon, ours mal léché, misanthrope finalement attachant, à des années lumière des Brigades du Tigre et une Nathalie Newman qui campe son personnage avec énormément de sensibilité et de subtilité. (…) La mise en scène de Caroline Darnay met parfaitement en valeur tout ce que le texte d’Horovitz, complexe sous une apparente simplicité, recèle de malice, de lucidité, d’humour et de poésie. (…) Un bel opus qui touche au cœur.

La Provence

Jean-Claude Bouillon correspond parfaitement au rôle de composition qui lui a été attribué. Sa partenaire de scène, Nathalie Newman, déploie de formidables talents dans des registres extrêmement variés. La crédibilité est parfaite. Le jeu est subtil. (...) Les personnages nous procurent un plaisir sans cesse renouvelé. Ils s’affrontent, s’apprécient, se confrontent, se déchirent, se réconcilient avec un vocabulaire riche et précis. Le spectateur jubile. (…) L’intelligence de l’histoire et des sentiments humains nous surprennent pendant 1h30 par leurs effets gigognes. (…) Un grand moment de théâtre.

Avignews

Un huis-clos émouvant. (…) Entre l’homme finissant et la femme au bord d’une seconde vie, les échanges sur le sens de la vie, ce qu’on a perdu, ceux qui ont compté, donneront de beaux moments d’humanité, d’émotions, de rires ou de douleur. Le texte est réaliste, avec de belles fulgurances verbales. Les comédiens, Jean-Claude Bouillon en tête (l’inoubliable Commissaire Valentin des Brigades du Tigre) et Nathalie Newman campent avec talent et conviction ce duo que tout sépare et que, finalement, tout finit par réunir... (…) « Opus Coeur » est une oeuvre humaine et optimiste.

Le Courrier de Mantes

Les deux comédiens sont formidables de drôlerie, d’émotion et d’humanité. (…) Des soirées comme cela, on en voudrait souvent !

Ouest France

Une remarquable interprétation, particulièrement émouvante.

Le Télégramme

Les spectateurs se passionnent pour un personnage puis l’autre au fil des rebondissements. Une belle pièce et un jeu excellent.

Le Bruit du Off/ La Rédaction

OPUS COEUR dans le TOP 25 des spectacles d’Avignon Off 2013

http://lebruitduoff.com/2013/07/28/avignon-off-2013-nos-25-meilleurs-spectacles/

 

Articles entiers

France 3

Première

Le Journal du Dimanche

Les Trois Coups

Froggys

Passion

RegArts

Provence

Avignews

Ouest France

Télégramme